Dans le prolongement de l’exposition Femmes et Microtechniques de 2019, le CMQ MSI propose un support vidéo pour découvrir les parcours de formation et les métiers dans le domaine des sciences et techniques et plus particulièrement des microtechniques. Brillantes et intelligentes, ce sont leurs passions pour leur métier qui transparait à travers la multiplicité des missions de la résolution de problèmes, du développement des prototypes, de la fascination pour les machines et de la mise à profit de leurs connaissances scientifiques dans le milieu médical.
De l’ingénieure à la technicienne, ces portraits ont pour objectif de retracer des trajectoires professionnelles empreintes de réussites mais également d’obstacles et des doutes que les femmes peuvent rencontrer dans les milieux masculins.

Portrait 1 – Liseth Victoria Pasaguayo Báez, Doctorante en microtechnique au sein de l’Institut FEMTO-ST et de l’entreprise AMAROB Technologies. Son conseil pour les femmes et les filles est de ne pas hésiter à aller dans les domaines scientifiques et à de se faire aveuglément confiance.

 

Portrait 2 – Chloé Collin Delavaud, Chef de projet développement et prototypiste dans l’entreprise GOULARD. A travers ces expériences professionnelles, elle témoigne qu’à poste égal, il y a une différence de traitement entre une femme et un homme : « un homme, on ne lui met pas autant d’épreuves, de besoin de justifier ses talents et ses compétences ».  

 

Portrait 3 – Anne Coicaud, Responsable de l’amélioration continue dans l’entreprise GOULARD. Son parcours témoigne que l’orientation n’est jamais figée. Après avoir fait un bac général et un début à l’université de médecine, elle s’oriente vers le BTS Conception et industrialisation en microtechniques au Lycée Jules Haag qui lui ouvre les portes de son métier. 

 

Portrait 4 – Virginie Rovel, Ingénieure technico-commerciale dans l’entreprise DIMECO. Son déclencheur est une visite dans une usine, fascinée par le fonctionnement des machines, cela lui a donné le déclic pour travailler dans ce milieu technique. 

 

Portrait 5 – Zeina AL Masry enseignante-chercheuse en mathématiques appliquées à ENSMM Ecole nationale supérieure de Mécanique et de Microtechniques et à Institut FEMTO-ST. Son choix pour les microtechniques réside dans le fait de donner du sens à ses recherches grâce à la concrétisation des modèles développés. 

 

Sur le site 100 femmes et des milliers d’autres ou vous pourrez aussi retrouver d’autres portraits de femmes aux parcours atypiques :
https://lnkd.in/d2Tk6WbJ